Exceptionnel Sale of Raymond Humbert works

Français || English

Raymond Humbert peignant. Bretagne. Photo © Marie-José Drogou / Musée des Arts populaires de Laduz

In 2016, exceptional sale of paintings and drawings by Raymond Humbert

« His painting was a necessary breathing, among the enchanted garden of Laduz or windy strikes Porspoder. Raymond Humbert has gradually abandoned the « privacy « of his first workshop where he used a subtle palette that allows evoke Vuillard, Bonnard … Braque, to become one with nature, not in order to represent, but to feel it, the seasons, combining strong graphics and colorful burst. »

— Philippe Chabert (Conservative former Museum of Modern Art in Troyes) Sample Catalog Raymond Humbert, Paintings – Drawings, April 12 to June 7, 1995 – Modern Art Museum of Troyes.

 

 

La Vie silencieuse

 

La nature morte dans l’œuvre de Raymond Humbert
Du 1er Juin au 30 Septembre 2012
et sur rendez-vous.

Travail d’atelier pour le jeune artiste à ses débuts, (1950-1963) le thème de la nature morte s’est développé rapidement dans la peinture de Raymond Humbert, pour devenir très tardivement (vers 1988-1990) le reflet d’une interrogation existentielle.

Musée des Arts populaires de Laduz
22, rue du Monceau
89110 – Laduz

Les Ours

 

du 15 Juin au 28 Septembre 2014

Raymond Humbert
DESSINS – LES OURS

1987 – en attendant la présentation de la collection d’ours en peluche dans les salles des jouets populaires du Musée de Laduz, une trentaine de ces «nounours» a élu domicile dans l’atelier du peintre.. De cette accumulation, Raymond Humbert réalisa une centaine de dessins au pinceau – format 65 x 50 cm, pigments et colle.
En Juin 1995, quelques-uns de ces dessins ont figuré dans l’exposition consacrée à l’oeuvre de Raymond Humbert au Musée d’Art moderne de Troyes. Dans sa préface du catalogue, Philippe Chabert, alors Directeur écrit :

…Humbert recherchait la vertu de l’objet : une espèce d’essentiel qu’il percevait dans les objets populaires – jusqu’à cette quête de l’insolite qu’il captait dans ces terrines à lièvre en terre vernissée – gisants ou sarcophages, autant d’interrogations sur l’apparence et le contenu – rassemblées, de la plus grande à la plus petite, en famille, comme ces nounours regroupés en foules expressionnistes…

La Mer d’Iroise

 

Mer d’Iroise. Exposition Raymond Humbert. Musée Abbaye St Germain. Auxerre. Photo © archives Musée des Arts populaires de Laduz

ABBAYE ST GERMAIN – AUXERRE du 28 Juin au 31 Octobre 2014

Philippe Chabert – Conservateur en chef du Patrimoine – un extrait du catalogue Raymond Humbert « fou de dessin »

« À Porspoder, dans le Finistère, qu’il fréquentait chaque été, Raymond Humbert, dessinait inlassablement et implacablement la côte de Porspoder à Porsall. Il captait la grève, les rochers alentour, les déplacements du sable sous l’effet du vent, le frémissement de toute surface sous la lumière changeante, l’accumulation des galets répartis au gré des courants marins … puis la mer, dont il ne retenait que le mouvement répété et obsédant des vagues, tout en tentant d’en saisir le sens. On songe aux dessins de Victor Hugo inspiré par Guernesey ! Dessin et peinture ne font qu’un. »

Raymond Humbert. Mer d’Iroise. Détail. Photo © Anne Nguyen Dao

Faire la visite en vidéo de l’exposition sur  :  Auxerre TV – Visite vidéo

Exposition au Musée de Laduz

Français || English

Raymond Humbert peignant. Bretagne. Photo © Marie-José Drogou / Musée des Arts populaires de Laduz

  Samedi 17 et Dimanche 18 Septembre 2016

« Sa peinture, c’était une respiration nécessaire, parmi le jardin enchanté de Laduz ou sur les grèves ventées de Porspoder. Raymond Humbert a progressivement renoncé à « l’intimité » de ses premiers ateliers où il usait d’une palette nuancée qui permet d’évoquer Vuillard, Bonnard… Braque, pour faire corps avec la nature, non dans le but de la représenter, mais de la ressentir, au gré des saisons, mêlant graphisme vigoureux et éclatement coloré. »

— Philippe Chabert (Ancien conservateur du Musée d’Art Moderne de Troyes) Extrait du Catalogue Raymond Humbert, Peintures – Dessins, 12 avril – 7 Juin 1995 – Musée d’Art Moderne de Troyes.

Sa peinture : des paysages …beaucoup de paysages, peints dans son jardin, en très grands formats, à même le sol. Il a le geste large et rapide; les couleurs éclatantes remplacent le sombre du début. Raymond fait partie des arbres, des herbes qu’il connait si bien …D’autres, qu’il réalise au bord de la mer, des peintures du flux et du reflux, des vagues déferlantes, creusant de vastes abîmes…

— Jacqueline Humbert.

L’œuvre peint de Raymond Humbert est rare. Rare parce qu’il a été peu montré, rare aussi par son contenu et par la qualité de celui-ci. Révélé par Philippe Comte au Musée des Beaux-Arts de Pau, en 1994, cet oeuvre peint a fait ensuite l’objet d’une signifiante exposition organisée par le Musée d’Art Moderne de Troyes, en 1995, où parmi un ensemble de toiles figuraient quelques œuvres sur papier, réalisées à Porspoder et dont l’intérêt nous avait semblé nécessiter un développement ultérieur : c’est la raison de cette seconde exposition en 2000, consacrée à l’artiste et qui propose, afin d’approfondir notre vision et notre connaissance, la présentation d’œuvres sur papier inédites, « Papiers libres » qui ont conservé toute la spontanéité du geste du peintre au sein d’un paysage qui fut selon les saisons, de Laduz ou de Porspoder.

— Philippe Chabert, Directeur du Musée d’Art Moderne de Troyes.

Puis, à la fin de sa vie, Raymond Humbert, revient à peindre des « natures mortes », présentées au Musée de Laduz, sous le titre « la vie silencieuse ». Il recherchait la vertu de l’objet : une espèce d’essentiel qu’il percevait dans les objets populaires jusqu’à cette quête de l’insolite qu’il captait dans ces terrines à lièvre en terre vernissée – gisants ou sarcophages … autant d’interrogation sur l’apparence et le contenu … jusqu’à ces vanités, pour ainsi dire des ossuaires, oeuvres de méditation…

— Philippe Chabert, Directeur du Musée d’Art Moderne de Troyes

 

Après le Musée des Beaux-Arts de Pau et le Musée d’Art Moderne deTroyes, les expositions personnelles de Raymond Humbert se poursuivent : Orléans, Collégiale Saint-Pierre-Le-Puellier, Metz, Galerie de l’Arsenal, Auxerre, Musée-abbaye Saint-Germain, Le Mans, Centre culturel- Abbaye de l’Eau, Quimper, Musée des Beaux-Arts, Laduz, Espace-musée …

Publications : – Catalogues des expositions
– Article, d’Olivier Cena – Télérama « Nature pas morte »

Exposition « Papiers libres » Musée d’Art moderne -Troyes – 2000
– Livre: Raymond Humbert. D’un art, l’autre. 5 Continents Editions, Milan 2007

et diffusé par les Editions du Seuil – 2007.

Textes de : Philippe Chabert Raymond Humbert, d’un art, l’autre – Jean-Marie Lhôte Double vocation précoce – Gilbert Lascault Les tourbillons de Raymond Humbert – Sous le regard de Jacqueline Humbert.

Musée des Arts populaires de Laduz